Pour notre road-trip de quinze jours en Ecosse, nous avons choisi de commencer par visiter Edimbourg pendant deux jours. Nous avons donc pris l’avion au départ de Paris pour atterrir 1h45 plus tard dans la capitale Ecossaise… Un trajet très court et pourtant, le dépaysement est au rendez-vous ! Le son frissonnant de la cornemuse joué par un homme portant fièrement son kilt au cœur de la ville dès notre arrivée nous a mis dans l’ambiance directement.

Vue d'Edimbourg depuis Claton Hill

PREMIERS PAS DANS ÉDIMBOURG, LA CAPITALE ÉCOSSAISE

Edimbourg est une ville de taille humaine d’environ 500 000 habitants construite sur d’anciennes collines volcaniques, notamment Calton Hill et Arthur’s Seat que l’on peut gravir pour profiter d’une vue à 360°.

La ville regorge de constructions aussi importantes les unes que les autres : Le grand château surplombant la ville, les nombreux monuments et cathédrales… Le mélange d’architecture classique et néo-gothique pourrait nous donner un aperçu plutôt froid et sombre mais pourtant, c’est ce qui fait tout le charme mystérieux d’Edimbourg. En arrivant ici, nous n’avons plus besoin de se demander pourquoi J.K Rowling s’est inspirée de nombreux lieux de la ville pour écrire la célèbre saga d’Harry Potter depuis le café « The Elephant House » !

Nous avions prévu de rester deux jours à Édimbourg pour avoir le temps de découvrir un aperçu d’ensemble de la ville, ce qui est à mon sens suffisant si l’on ne souhaite pas trop s’éterniser en zone urbaine. Pour 4,50£, le bus airlink n°100 nous emmène de l’aéroport jusqu’au centre ville.

Nous avons réservé une auberge de jeunesse, le Cowgate Tourist Hostel. Les auberges sont des logements très courants au Royaume-Uni et très avantageux sur le plan financier (nous avons payé 69£ en tout pour 3 nuits et 2 personnes). Il s’agit de dortoirs (mixtes ou non) où se partage salle de bain et cuisine équipée, nous devons donc apporter notre propres affaires de toilette et acheter notre nourriture pour cuisiner sur place. Il faut bien entendu aimer la vie en communauté avec de parfaits inconnus de nationalités différentes. Ce fut pour moi une première expérience que j’appréhendais un peu, on se demande toujours avec qui on va partager notre chambre, comment on va s’organiser pour partager les lieux communs… Mais finalement, je donne une note positive à ce type d’hébergement très pratique et où l’on peut faire de chouettes rencontres, bien que ce genre d’auberge peut aller du plus vétuste au plus « luxueux » !

Pour bénéficier de 15€ de réduction sur votre hébergement réservé sur Booking.com, cliquez ici !

VISITER LES QUARTIERS D’ÉDIMBOURG

Il est très facile de visiter la ville entière à pied, même si le bus est le bienvenu pour se rendre à ses extrémités. Edimbourg est coupée majoritairement en deux quartiers : New town et Old town séparés par les jardins de Princes Street.

Old Town vue depuis les jardins de Princes Street

LE VIEUX QUARTIER D’ÉDIMBOURG – OLD TOWN

Le cimetière de Greyfriars

Nous consacrons notre premier jour à Edimbourg par la vieille ville. Selon moi, c’est le quartier incontournable pour s’immerger pleinement dans l’ambiance typiquement Ecossaise. Avec ses pubs chaleureux, ses ruelles pittoresques et ses cimetières qui ne manquent pas de renfermer quelques anecdotes mystiques. Allez au cimetière de Greyfriars réputé pour être le plus hanté au monde !
La Royal Mile appelée aussi High Street est l’artère principale de l’Old Town. Elle relie le château d’Edimbourg au palais d’Holyrood, une des résidences principales de la Reine d’Angleterre. Ce fut une de mes rues préférées, représentative de la ville, vivante et typique avec ses nombreux magasins et restaurants. Il est amusant de se perdre dans les petites ruelles adjacentes, notamment la belle Victoria Street très colorée. A chaque coin de rue, nous découvrons de nouvelles facettes d’Edimbourg aussi insolites les unes que les autres.

A Edimbourg, les musées ne manquent pas. Bonne nouvelle, ils sont quasiment tous gratuits, même si les dons sont recommandés. Nous avons donc pu en visiter quelques uns comme le Musée National d’Ecosse consacré à l’histoire et à la culture Ecossaise ainsi qu’à la science et aux technologie. À ne pas rater Le Musée de l’enfance ou encore le Musée d’Edimbourg. Pour plus de renseignements sur les musées à Edimbourg, allez sur le site de VisitScotland en cliquant ici.

National Museum of Scotland

LE QUARTIER MODERNE D’ÉDIMBOURG – NEW TOWN

Pour notre deuxième jour, nous partons découvrir New town, le quartier plus moderne. Pour les amateurs de shopping, vous y trouverez votre bonheur. On y trouve également le Royal Botanic Garden qui a très bonne réputation. Malheureusement, il était fermé ce jour-là pour cause de vent violent ! Ce n’est pas grave, nous avions entendu parler d’autres petits endroits tout aussi charmants dans ce quartier. Petit détour par la jolie ruelle en forme d’arc de cercle nommée Circus Lane.

Circus Lane, Edimbourg

Nous filons à Dean Village, un ancien petit hameau maintenant faisant parti intégrante d’Edimbourg. C’est un endroit paisible vraiment inattendu, bien caché au milieu de la ville. Nous longeons la rivière Water of Leith pour une petite balade ressourçante à l’abri des bruits assourdissants de la ville !

ÉDIMBOURG, LA CAPITALE À NE PAS MANQUER DURANT SON VOYAGE EN ÉCOSSE

Edimbourg est une capitale à visiter absolument pour s’immerger dans la culture Ecossaise. Son caractère typique et pittoresque vous donnera un avant gout du genre d’atmosphère que l’on peut retrouver en Écosse ! C’est une ville charmante et à taille humaine qui peut se visiter en deux jours très facilement.

Nous en avons fini avec la ville, nous avons décidé de passer le reste de notre séjour à parcourir les Highlands. Retrouvez tous mes articles sur l’Écosse ici !

QUELQUES BONNES ADRESSES À EDIMBOURG

  • The Baked Potato Shop : Un endroit sympa où l’on peut trouver des patates ENORMES à garnir avec les ingrédients de son choix ! (plat très répandu ici)
  • Filling Station : Un restaurant américain dans la Royal Mile où nous avions pris un petit-déjeuner à base de pancakes !
  • Sir Walter’s Cafe in the Gardens: Une petite cabane au milieu des jardins de Princes Street qui réalise de très bons Fish&Chips. Attention aux mouettes qui ne se gênent pas pour voler votre repas !!
  • Mussel Inn : Un restaurant de fruits de mer dans la New Town. Simple et local !
  • The Cowgate Tourist Hotel  : Une auberge de jeunesse simple et pratique, proche de la Royal Mile.
  • The Baxter Hostel : Une auberge de jeunesse hyper moderne à la déco urbaine. Elle est très bien située à deux-pas du centre-ville. L’ambiance y est décontracté, avec un personnel jeune et super sympa.